Sur la route, petite maison de campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur la route, petite maison de campagne

Message  Le Déchu le Jeu 22 Sep - 0:01

La journée avait été longue, fraîche. La nuit venait à peine de tomber et les déchus avaient trouvé refuge dans une petite maison campagnarde. De la construction s'échappa un moment un fumet de soupe, puis le petit groupe se dirigea vers l'étable derrière peu après. La nuit, presque noire, froide et sans lune, laissait voir la lanterne qui guidait les êtres d'un bâtiment à l'autre.
avatar
Le Déchu

Messages : 330
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : Pas assez loin de Krack

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Miria le Ven 23 Sep - 12:18

Comme à son habitude, la silhouette de Miria n'était accompagnée que de son propre ombre, projeté faiblement par la flamme vacillante de sa lanterne. C'est sur l'un des chemins qu'elle arpentait, silencieuse, qu'elle observait le petit groupe qui entrait dans cette chaumière éloignée. Elle se déplaça furtivement jusqu'à atteindre l'une des façades de la demeure. Machinalement, elle éteignit avec ses doigts la lumière qui trahirait sa présence un peu trop rapidement. Simultanément, quelques paroles étranges s'échappèrent de ses lèvres, telle une mélodie disgracieuse emportée par le vent. Cela ne dura que quelques minutes, tout au plus, puis elle se tut à nouveau. À l'intérieur, ils durent n'entendre qu'un bout de mélodie perdue.

La demi-ange se déplaça, cette fois-ci derrière un petit bosquet de feuilles et de fleurs fanées, plus loin vers l'arrière. Son regard cristallin se reposa sur la demeure, au travers du feuillu. Le silence se fit pressant. Dès qu'ils eurent rejoint le deuxième bâtiment, probablement en quête du sommeil, Miria s'avança dans l'obscurité, sa silhouette recouverte de noirs habits se fondant merveilleusement bien dans l'atmosphère nocturne. Seulement quelques tintements subtils se faisaient entendre, plutôt creux, de ses talismans qui s'entrechoquaient à chacun de ses pas.

Doucement, elle entra à l'intérieur, cherchant immédiatement parmi les êtres présents, le Déchu. Un léger sourire étira ses lèvres blanches lorsque ses pupilles rencontrèrent les siennes, puis consentie à amorcer la conversation:


« Bonsoir... Puis-je me joindre à vous quelques instants? »
avatar
Miria

Messages : 29
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Localisation : Destination tes rêves; / Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Le Déchu le Ven 23 Sep - 12:29

L'être qu'elle cherchait était là, au centre des siens, un livre posé sur les genoux, dos à l'entrée. Quand la porte s'ouvrit, les mains se portèrent sur les pommeaux de toutes les armes, mais la main du Déchu se leva, une murmure de sa part, et la paix sembla revenir sur le groupe en une seconde. Sans se retourner, le Déchu éleva la voix au milieu des bruits des siens qui, sans quitter la nouvelle venue des yeux, allaient préparer leurs couches un peu plus loin.

Dans l'obscurité percée que par quelques lanternes, les poutres et les amas de fourrage se voyaient comme seuls décors. Un peu plus loin, séparé par un mur, le souffle lourd d'un boeuf paraissait presque le seul signe de vie qui ne fut pas sombre comme le groupe.


Bonsoir dame. Venez, fermez la porte et entrez. Je suis désolé, le repas est déjà terminé, mais si vous le souhaitez, vous pouvez venir profiter de la chaleur de cette construction.
avatar
Le Déchu

Messages : 330
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : Pas assez loin de Krack

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Miria le Ven 23 Sep - 13:33

Il était aussi fidèle à lui-même que la dernière fois qu'elle avait eu le plaisir de discuter avec lui. Ainsi de dos, il dégageait cette même prestance. Elle referma la porte derrière elle dans un grincement lent, puis s'approcha de son hôte. Elle adressa quelques signes de tête aux autres gens dans la pièce. D'ailleurs, ils pouvaient constater que la demoiselle n'avait aucune arme visible sur elle. Simplement cette drôle de statuette dans sa main droite.

Maintenant aux côtés du Déchu, elle reprit ses traits réguliers de statue inerte, l'émotion de plus tôt ayant fuit :


« Je vous remercie, déchu. La chaleur de l'endroit saura réchauffer mes esprits bien amplement. Je ne viens que demander à écouter vos paroles, en cette nuit désertique. Rien de plus, rien de moins; Avez-vous quelques instants à me confier avant de vous en remettre au royaume des Esprits? »

Elle se plût à le regarder de la tête aux pieds avec une certaine insistance, le détaillant autant que la première fois qu'elle l'avait rencontré.
avatar
Miria

Messages : 29
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Localisation : Destination tes rêves; / Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Le Déchu le Ven 23 Sep - 13:47

L'être venait de refermer son grimoire lorsque la demi-ange s'était approchée, et il avait tourné vers elle un visage souriant, emplit de confiance qu'il tentait visiblement de propager à la femme.

Dame, cela me ferait un grand plaisir. Parlez autant que vous le souhaitez, la nuit m'est souvent bien longue et solitaire lorsque les miens veulent prendre du repos entre eux. Mais je ne vous laisse pas le temps de parler, je vous en prie, qu'êtes-vous venue me demander?

Il se posa, dos contre une poutre, ses yeux tournés vers ceux de la dame pour la regarder, la lire avec un plaisir évident. Comme elle, il n'avait d'arme autre que son grand bâton de marche posé sous ses cuisses, l'empêchant de le brandir s'il ne se levait pas d'abord.
avatar
Le Déchu

Messages : 330
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : Pas assez loin de Krack

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Miria le Ven 23 Sep - 18:44

D'un ton neutre, elle lui fit une remarque :

« ...Vous insinuez que vous ne dormez pas? Ne songez-vous donc pas même à la méditation? Ces moments apportent paix et confiance en soi pour le lendemain, pourtant; » Miria gardait un oreille attentif sur ceux qui se préparaient à dormir, alors que son regard continuait son observation de son interlocuteur, mutuellement en pleine analyse de la silhouette de l'autre. Les mots de la jeune femme semblaient à présent plus détachés, comme si elle cherchait dans ses pensées ce qu'elle allait dire :

« Certes, j'ai envie de parler. Mais encore plus d'entendre et d'interagir avec vous. Votre point de vu m'est important et précieux pour l'avenir. » Elle replaça ses mains le long de ses jupes, bien droites, alors qu'elle continuait, avec un léger sourire : « J'ai autant envie de vous entendre me raconter ce sur quoi vous travaillez.. » La demi-ange lui désigna d'un petit geste de la main le manuscrit encore posé sur ses genoux, dont le titre lui échappait tant il semblait effacé par le temps. « Que de vous entendre me raconter ce que vous avez entendus, ou vu, sur ce qui se profile à l'horizon, au delà de ces contrées... Il y a des rumeurs, de plus en plus persistantes. »
avatar
Miria

Messages : 29
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Localisation : Destination tes rêves; / Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Le Déchu le Ven 23 Sep - 19:17

Il sourit à la première remarque de la demi-ange.

Paix et confiance en moi? Je ne crois pas qu'il me soit possible d'être plus en confiance en moi et mes capacités qu'en ce moment. Ce n'est bien sûr pas le cas de tous, bien peu de personne peuvent garder leur attention en permanence sans en subit les conséquences le lendemain.

Il la laissa ensuite reprendre ses paroles, toujours aussi souriant. Les paroles de Miria lui plaisaient visiblement, et il lui permit de terminer ses phrases et ses idées avant d'y répondre.

Ce qui adviendra dans l'avenir, une seule personne peut le savoir, mais ce n'est malheureusement pas moi. Je peux par contre faire quelques prédictions. Le sortilège qui a levé l'armée de la porteuse de la rune noire saura effrayer nombre de contrées. Hommes, elfes et barbares ne seront pas à l'abris. Et moi, je devrai aller à l'avant de ces armées, porter mon message. Voir si ces êtres sont que des marionnettes ou des êtres damnés. Dans le premier cas, je serai comme tous apte et désireux de les mettre en déroute pour pouvoir atteindre la porteuse et réduire cette malédiction à néan. Si ces êtres ont toujours leur conscience, les enjeux seront plus grands encore. Le but restera le même, mais les méthodes devront être différentes, et je veillerai à ce qu'elles le soient. Vous-même, dame ange, que dites-vous de ces corps? S'il y réside une âme, ne devraient-elle pas avoir droit à un repos? Aussi dangereuses soient-elles, avoir une autre chance de rejoindre un lieu de répit qu'on leur a arraché?
avatar
Le Déchu

Messages : 330
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : Pas assez loin de Krack

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Nirag le Dim 25 Sep - 11:19

Dans un coin sombre, près de la porte d'entrée, en compagnie des Déchus encore vivants et pour qui la chaleur du corps comptait encore vraiment pour la survie, Nirag a terminé de battre la paille sur quoi elle a l'intention de dormir. Elle se laisse lourdement tomber dessus en se tournant visiblement vers le Déchu et son interlocutrice. Elle est toute vêtue de peaux de bête, spécialement une lourde fourrure noire dans laquelle elle s'enroule pour se tenir au chaud. Elle ne dit rien, et se contente d'observer en silence, et d'écouter cette conversation avec beaucoup d'attention.
avatar
Nirag

Messages : 168
Date d'inscription : 18/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Miria le Ven 30 Sep - 12:31

Elle l'écoutait, comme un enfant pouvait écouter un vieux conteur au coin d'un feu. La demi-ange secoua la tête très doucement de droite à gauche, tout en ayant un léger sourire plutôt figé aux lèvres. Dans l'atmosphère tamisée de cette grande pièce, les traits de Miria semblaient plus obscurs, comme si elle était une grande statue parfaite et immobile, traversant les guerres. Dès qu'elle entrouvrit la bouche, ce fut pour glisser dans un murmure :

« Le corps ne sert qu'à porter un message de l'âme, voilà ce que j'en pense... » Elle plissa les yeux quelques instants, reprenant un ton hésitant, et un timbre de voix plus haut : « Donc si ces être sont marionnettes, soit, il n'y aura que destruction massive, le plus rapidement possible. Si, au contraire, leurs âmes sont revenues à leur corps... Qui suis-je pour juger de leur libre-arbitre? La déroute se fera comme à l'habitude, par la force d'une opposition à l'autre, une guerre presque normale. Ne croyez-vous pas? Et s'ils sont contraints par la magie de cette Cassandre à combattre, malgré leur âme... Nous auront droit à un beau conflit meurtrier. Quelles méthodes pourriez-vous utiliser pour contrer cela, mise à part la force de votre groupe, de notre propre armée? »

Miria prit un petit instant de silence, bien consciente de toutes les questions qu'elle posait à son interlocuteur. Ses pupilles étaient bien ancrées dans celles du Déchu, scrutant toujours son attitude plutôt souriante. D'ailleurs, un sourire vint également errer sur son visage blafard alors qu'elle ajoutait, en reprenant ses mots murmurés: »

« J'espère que votre message se rendra parmi cette armée et agira pour nous; Une chose demeure maintenant vraie : Lorsque nous marcherons sur l'armée de la Porteuse, nos morts se relèveront au même rythme que les leurs. Je suis aussi confiante que vous en cette heure. »
avatar
Miria

Messages : 29
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Localisation : Destination tes rêves; / Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Le Déchu le Ven 30 Sep - 12:47

Comme à l'habitude, vous me semblez bonne juge. Une armée complète qui grossi ses rangs au fur et à mesure qu'elle combat saura être une menace de taille. Ce qu'il nous faut, c'est donc d'en couper rapidement les liens, de la démembrer sans la faire tomber, pour la rendre inefficace, chaotique et stagnante. Ainsi, avec une force minime, saurons-nous atteindre finalement la tête et nous débarrasser de cette rune noire pour de bon. Cette fois, celui qui s'en chargera devra être alerte pour ne pas la laisser disparaitre à nouveau.

Il sourit.

Sitôt fait, nous pourrons nous préoccuper de ces armées. Mais d'ici là, une question m'interpelle, souhaite vous être posée. Dites-moi, quel est donc le message que votre âme cherche à porter au monde?
avatar
Le Déchu

Messages : 330
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : Pas assez loin de Krack

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Miria le Sam 1 Oct - 0:20

Évidemment, devant cette conviction commune, Miria ne pouvait qu'hocher la tête positivement, maintenant les yeux fermés. Elle s'imaginait déjà les grands champs de batailles désordonnés, la terreur sur tous les visages, puis la gloire sur d'autres. Cette image s'éclipsa rapidement de son esprit pour revenir dans cet endroit, aux côtés de Déchu :

« Hm, mon âme, Déchu? Que pourrait-elle désirer que mes mots puissent traduire. »

Un sourire complice s'instaura. À cet instant, son interlocuteur, ou même certains autres qui écoutaient ses paroles, pouvait perçevoir derrière son aura froide une énergie bien éveillée, tentée à tout point à poursuivre cette conversation.

« Cela vient à me rappeler notre précédente rencontre, où pour vous, il était question d'être un phare qui éclaire les âmes égarées. De mon côté, disons que je suis plutôt celle qui désire implanter dans ces esprits, ces âmes égarées, une volonté qui dépassera l'Outre-tombe. L'esprit combatif, vif. Encourager à se relever parmi les plus faibles, pour vivre et survivre à leurs buts et raisons de vivre. »

La demi-ange plaça ses mains devant son buste, en position de prière, alors qu'elle souriait paisiblement, soufflant :

« Si je dois moi-même appliquer la mort à quiconque pour qu'il retrouve son souffle d’existence, je le ferai sans jamais une pitié. » Replaçant ses mains sur ses genoux, toujours placés aussi droits, elle continua, rivant de nouveau son attention sur le déchu: « Avez-vous d'autres questions que vous vous posiez? Moi qui était venue en apprendre davantage sur vous, vous me voyez surprise d'expliquer mes raisons d'être! »
avatar
Miria

Messages : 29
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Localisation : Destination tes rêves; / Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Le Déchu le Sam 1 Oct - 0:44

Un sourire un peu triste se glisse sur le visage du Déchu, comme si un souvenir, ou un trait de nostalgie le prenait.

Dame, c'est que votre âme se devait de m'être présentée. Ce n'est ni hasard, ni tour du destin. Mais ce n'est simplement pas l'heure. Non, pas encore, même si ce serait agréable. J'espère que nos routes se recroiseront en un temps prochain, et que celles-ci en soient au point de rencontre qui me semble si évidemment destiné.

Il leva la main, et lentement, si elle ne s'esquive pas, il glissera un doigt sur sa joue, puis sous son menton avec délicatesse avant de le retirer.

Je saurai être patient pour cette rencontre...
avatar
Le Déchu

Messages : 330
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : Pas assez loin de Krack

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Miria le Sam 1 Oct - 7:54

Toujours immobile, elle se contenta d'observer et de ressentir le parcours des doigts de Déchu sur sa peau, les sourcils à peine froncés. Elle souffla donc :

« Je serai également patiente pour ce jour, qu'on m'en soit témoin. » Jetant un regard un peu perdu sur l'ensemble de la pièce, un léger soupire se fit entendre. « Alors viens le moment pour moi de vous souhaiter une agréable fin de nuitée. Je vais aller trouver repos sur ces Terres. »

Doucement elle se leva, ses nombreux talismans émettant le même tintement que lorsqu'elle était arrivée, puis elle se dirigea vers la porte. En l'ouvrant, elle se retourna une dernière fois pour adresser un signe de tête en gage de salutations, accompagné d'un sourire. La porte se referma sur sa silhouette dès l'instant d'après.
avatar
Miria

Messages : 29
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Localisation : Destination tes rêves; / Alma

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sur la route, petite maison de campagne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum